AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 {hurricane soul.}

Aller en bas 
AuteurMessage
Agnes Cavendish

avatar

Messages : 51
Avatar : zoey deutch.
© + pseudo : (av)@Bombshell/(sign)@tumblr + ice and fire, aka manon.
Age : twenty-one years old.
Job + $ : student in journalism. ($$$)

MessageSujet: {hurricane soul.}   Ven 13 Fév - 11:29

agnes cavendish
'cause baby, i'm a nightmare dressed like a daydream.
NOM, PRÉNOMS : nous ne pouvons pas choisir notre nom, encore moins notre famille, c'est dans cet optique, que la brune s'est toujours imaginée devoir faire un sacrifice en continuant de porter son patronyme, celui des cavendish. pas plus fière que ça, elle affectionne pourtant très particulièrement son prénom aux connotations françaises. agnes, la belle agnes, pourtant elle n'a pas hérité du cliché français, s'extasiant devant la sophistication et la tenue.  SURNOMS : jamais personne n'a réellement osé lui donner de surnom, fanatique de son prénom, elle a toujours insisté pour qu'on l'appelle agnes. quelques fois, ses collègues en profitent pour l'appeller par son nom de famille puisqu'ils savent pertinemment qu'elle déteste ça. ÂGE ET DATE DE NAISS. : avec ses un mètre soixante-trois, agnes a l'air d'une petite poupée de chiffons, pourtant elle a déjà écumé vingt-deux ans de sa vie, c'est à dire presque un quart de siècle. avec le nouveau coeur qu'on lui a posé dans la poitrine, elle n'est pas sûre de voir ses quarante ans, c'est d'ailleurs pour ça qu'elle vit au jour le jour. elle a vu pour la première fois le jour un douze novembre. NATIONALITÉ ET LIEU DE NAISS. : agnes a vu le jour à boston, malgré ses racines irlandaises, elle n'a malheureusement jamais vu les terres de ses origines, et n'y a même pas passé une année de sa vie. elle a épousé la nationalité américaine et irlandaise à sa naissance de part son père et sa mère. ORIGINE, LANGUES PARLÉS : agnes a des origines irlandaises, mais également françaises, elle est d'ailleurs déjà allée plusieurs fois à paris pour des voyages organisés par son ancien lycée. elle parle l'anglais, mais également le français et a quelques bases en espagnol. NIVEAU D'ÉTUDES : elle vient d'entamer un master en journalisme. BOULOT OU TYPE D'ÉTUDES : elle se spécialise dans le journalisme de faits actuels, elle a eu beaucoup de mal à choisir sa voie, mais son extravagance et sa curiosité l'ont mené au pied de l'université d'harvard pour y commencer un cursus et ne plus le lâcher. REVENU MONÉTAIRE : $$$, ses parents n'ont jamais manqué de rien, et donc inévitablement, agnes non plus. elle se fait payer ses études et n'a pas eu droit à une bourse à cause du revenu de son père et de sa mère. ORIENTATION SEXUELLE : agnes n'a jamais tenté des expériences pendant son adolescence, elle sait juste qu'elle aime les hommes et qu'elle est donc hétérosexuelle. STATUT MATRIMONIALE : depuis la nuit des temps agnes proclame son célibat, ce n'est pas parce qu'elle en est fière, elle préfère juste renflouer sa jalousie par sa nonchalance à l'amour. NB D'ENFANTS : aucun et elle n'est pas prête de tomber enceinte. TRAITS DE CARACTÈRE : extravertie, débrouillarde, franche, pessimiste, cynique, curieuse. GROUPE : écrire ici.  CRÉDITS : @tumblr.

{ truly, madly and completely love you }
Les tics et manies sont tous très importants, ils servent à définir votre personnage. Que ce soit sur sa façon de vivre, son caractère, les choses qu'il aime, celles qu'il n'aime pas, ou bien d'autre. Nous n'avons pas de réel minimum, ce sera à vous de décidez combien vous avez envie d'en faire. Court, long, etc.
Soulignez ce que vous préférez.
Chocolat ou vanille
Douche ou bain
iPhone ou iPad
Livre en papier ou Ebook
Passé ou futur
Séries ou films
The O.C. ou HIMYM
Décrivez en un seul mot
Fille - ici.
Garçon - ici.
Mariage - ici.
Enfants - ici.
Parents - ici.
École - ici.
Boulot - ici.

{ better late than ever }
Pour la partie de l'histoire nous vous donnons deux choix judicieux. Comme le forum parle de temps, vous devrez remplir un sujet sur la ligne du temps de votre personnage (sur son avancé, événements marquant etc). Au lieu de la refaire, nous proposons de faire ce point en histoire et donc vous n'aurez qu'à copier coller. Deuxième choix, une anecdote que ce soit de journal, à la personne que vous voulez, un événement, c'est au choix.

starts and endings:
 


Dernière édition par Agnes Cavendish le Sam 14 Fév - 10:16, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Agnes Cavendish

avatar

Messages : 51
Avatar : zoey deutch.
© + pseudo : (av)@Bombshell/(sign)@tumblr + ice and fire, aka manon.
Age : twenty-one years old.
Job + $ : student in journalism. ($$$)

MessageSujet: Re: {hurricane soul.}   Ven 13 Fév - 11:29


(✮✮✮)
my lovers got humour,
she's the giggle at a funeral.

elle mâche, encore et encore, la bouche grande ouverte, le sourire aux lèvres, elle les embarrasse, agnes fait tout pour. elle hait leurs regards hautains, leurs manières plus que bourgeoises de se comporter face au reste de la clientèle. elle ricane, pouffe fort, joue à la demoiselle pompette, ces gamins ne comprennent rien à la vie, ils sont comme elle, paumés, mais elle ne se permettrait pas de juger aussi facilement, du moins pas de juger ceux à qui elle peut s'identifier. le verre de vin dans une main, l'autre posée sur l'épaule de sa meilleure amie, fascinée par la discussion qu'elle poursuit avec le même gars depuis trente minutes, agnes laisse tomber et souffle de désespoir. elle s'ennuyait, mais elle faisait ça pour rita, elle lui avait promise de se promener avec les jeunes de son université. elle regrette amèrement à présent. elle fait signe à son amie qu'elle se lève, mais celle-ci l'ignore, alors elle se dirige simplement vers le bar et fait signe au serveur. one gin tonic please. si au moins elle pouvait finir la soirée bourrée, elle aurait atteint son objectif. are you not a bit young to drink alcohol? agnes lève la tête vers le jeune homme et sourit froidement, elle n'était pas d'une nature très sociable ou aimable aux premiers abords, surtout auprès des plus curieux. you're doing discrimation against little people, you know that? am I asking you stupid questions? no. elle hésite pendant quelques secondes à lui tirer la langue, mais se retire rapidement avant de faire de cette situation un moment risible. sa main se promène sur les chaises, elle la laisse glisser avant de regarder au fond de la salle et de le voir. lui. fuck. rita l'appelle et lui fait signe de venir se rassoir, et pourtant agnes a envie de tout, sauf de ça, de revoir sa tête, trois ans qu'elle avait pu l'éviter et maintenant il revenait au galop. elle grogne, parce qu'elle refuse de se ridiculiser devant lui et s'approche lentement d'une marche féline, après tout elle pouvait toujours lui faire envier ce qu'il avait raté. well, well look who's here. agnes le fusille du regard, elle aimerait pouvoir lui sauter à la gorge, lui dire de se taire, de garder leur histoire muette, mais elle sait très bien que tout le monde saura un jour. can I talk to you? elle ne lui donne même pas le choix et l'attrape par le bras en le poussant vers la sortie. what the fuck are you doing here? I thought you were in New-York and that you were never coming back. elle préférait le voir là-bas plutôt qu'ici, les choses étaient devenues si compliquées entre eux depuis qu'il était avec sa soeur. elle se mord la lèvre du bas, il était malheureusement toujours aussi beau, elle sait que c'est mal, mal de reluquer le petit-ami de sa soeur, mais c'était plus fort qu'elle, à une époque il avait été à elle, le temps d'une nuit. I found a job here, until my book's being published. elle inspire, puis expire, c'était un cauchemar, un vrai cauchemar, il était son premier amour, le garçon qu'elle avait toujours admiré, et lorsqu'elle s'était enfin décidée de lui avouer sa flamme il était parti, et il était revenu avec sa soeur au bras. la rage monte. il n'avait jamais compris les sentiments de la demoiselle, pourtant ils avaient été si fort, qu'un aveugle aurait vu. you didn't told her right? pendant quelques secondes il la regarde, il n'est pas sur de comprendre ce qu'elle veut dire, mais il s'approche, il s'approche tant qu'elle sent son souffle glisser sur sa peau pâle; elle veut s'éloigner, mais elle ne peut pas. la force magnétique qui les avait rapproché à l'époque tenait toujours et ça la pétrifié. told her what? we weren't even together when it happend. il sourit, comme s'il se rappelait de chaque instant de cette nuit. elle ne savait pas s'il se rappelait de tous les détails, ce qu'il en avait pensé, elle n'avait pas eu le temps de discuter avec lui depuis, un jour après il était parti, il l'avait abandonné. yes, yes I know, but.. but I don't want her to know. il hoche de la tête, il est du même avis qu'elle, bien sur qu'il l'est, c'était évident. personne ne voulait dire à sa copine qu'il avait couché avec sa soeur jumelle. I'm really hap- No, if you were really happy to see me, you would have tried to contact me before james. il recule face au commentaire froid de la jeune fille, agnes est en colère, elle le sent sur chaque parcelle de son corps, elle serait prête à lui mettre une droite, mais elle se retient, elle ne veut pas entacher sa posture stoïque et lui monter à quel point elle se sent vulnérable. I'm sorry. Il est franc, elle le sent, quelque chose dans sa voix semble casser, mais elle ne répond pas, du moins elle attend de pouvoir trier chaque petite pensée qui déambule dans son esprit, c'est le bazar, elle le sait. It doesn't matter. Son coeur s'emballe, il s'emballe trop, elle lève brusquement la tête, sa poitrine va exploser, elle a l'impression de bouillir de l'intérieur, sa peau pâle devient blanche, presque cadavérique, elle s'appuie contre le mur et commence à respirer difficilement. Agnes, are you ok- Oh shit. Agnes tombe par terre, elle a l'impression de s'effondrer, que son monde n'est plus droit, qu'elle vient tout juste d'entrer dans une bulle, une bulle qui la crève, qui la tue. puis elle ferme les yeux. elle a l'impression qu'elle va fermer les yeux pour toujours.

pendant quelques minutes elle se perd face à la blouse blanche qu'elle voit pendue à la porte de sa chambre d'hôpital. le pansement recouvrant toute sa cage thoracique, lui donne l'impression qu'elle va suffoquer à tout moment. ça fait cinq mois qu'elle est ici, cinq mois qu'on la chouchoute, qu'on tente de l'aider, qu'on tente de lui faire comprendre que tout irait bien, qu'elle n'allait pas mourir, pas cette année. un problème au coeur. voilà ce qu'elle a. on lui a fait une transplantation et maintenant elle se retrouver avec l'organe d'un autre cousue dans sa poitrine. il bat, il la fait vivre, mais elle n'est pas sûre de vouloir vivre maintenant, c'est difficile, difficile de croire que sa vie changerait à tout jamais à cause de cette soirée. agnes? you're awake? ses joues prennent une teinte rosée, et elle tente de coiffer ses cheveux, mais dans un élan de désespoir, elle les laisse pendre sur ses épaules. elle respire, ou du moins elle essaye, cette cicatrice la démange et lui fait mal. what are you still doing here? elle ne sourit pas, elle ne lui a pas pardonné, jamais elle ne lui pardonnera, il l'avait lâché, il l'avait abandonné alors qu'elle avait eu besoin de lui, puis il était revenu, fou amoureux de sa soeur. you're sister had to go, the office called, but I probably should leave too. Il lui tourne le dos et marche en direction de la porte, elle sent son nouveau coeur battre, une question, elle devait lui poser une simple question et elle serait fixée. why did you leave? i mean three years ago. il s'arrête un peu brutalement, comme si la question le choque, satisfaite elle s'appuie sur son matelas et remonte sa tête tout en se blottissant contre son oreiller. I got scared I guess. Il tourne la tête vers elle et elle sent ses yeux se balader sur son visage, elle tente de lever les yeux vers le plafond, mais inévitablement, elle retombe dans ses iris, ses belles iris. elle secoue un peu la tête. scared of what? il soupire, elle voudrait pouvoir soupirer avec lui, mais elle ressent ce besoin de savoir, d'être sûre, elle attend sa réponse, mais elle sait, elle sait qu'en l'entendant elle serait déçue, que toute la colère du monde s'abattrait sur elle. scared of you. elle voudrait pouvoir se lever, lui mettre une gifle, à la place de quoi elle reste allonger et le fusille du regard. il a eu peur d'elle, mais pas de sa soeur. bien sur. oh really? that's why you dated my sister one month after that? god you're an asshole. agnes sent les mots glisser sur ses lèvres, elle ne peut plus se retenir, elle veut l'engueuler, lui crier dessus, lui dire que tout ce qu'il lui a fait c'était dégueulasse et qu'elle méritait mieux, bien mieux. she's not you, you were so alive and.. well yourself. ses joues prennent une teinte rouge, et la jalousie mélangée à la colère émergent dans son corps, elle tente de se lever, mais comprend que c'est peine perdue; il avait préféré sa soeur, il l'avait préféré elle, plutôt qu'agnes. elle secoue la tête. elle fait la grimace. it's time for you to leave, feel free to never come back. puis elle se tourne sur son flanc gauche, comme pour lui faire comprendre que la discussion était close, alors qu'elle était loin de l'être.

un verre de gin tonic à la main, agnes se promène dans la boîte de nuit avec un sourire carnassier sur les lèvres. elle se fout de tout, depuis que son nouveau coeur bat de son plein, elle profite, elle profite de chaque petit instant, car elle sait qu'il pourrait la lâcher à n'importe quel moment. alors qu'autrefois elle avait supposément pensé au futur, elle préférait se tourner vers le présent maintenant, s'amuser, et rester avec ses proches, puisqu'elle était consciente qu'elle pouvait crever à chaque instant si le destin lui disait de le faire. elle boit cul-sec le shot, et sent le liquide douceâtre se forcer dans sa gorge alors qu'elle grimace au goût amer de la boisson. elle hait l'alcool fort, mais dieu que ça faisait de l'effet. agnes, i was looking everywhere for you . elle se tourne vers la copie-conforme de son physique, son sosie, sa soeur jumelle. elle grimace, lorsqu'elle était là, cela voulait dire qu'il y a avait son ombre, que lui était là. agnes attrape un shot sur le plateau qui lui passe sous le nez, le boit et observe sa soeur. elle était belle, elle prenait soin d'elle, avec des habits sophistiqués, un rouge à lèvres parfaitement assortis à son vernis, elle ressemblait à une poupée dans les magasines, à une belle poupée. agnes en revanche avait opté pour une robe noire, une veste en jean, de vieilles vans et ses lunettes de soleil rondes en guise de serre-tête. elle n'était pas aussi soignée, pas aussi parfaite. what are you doing here? the bobo neighborhood isn't here, i think you're lost. une chose qu'elles avaient en commun, c'était de toujours rabaisser l'autre, avec aucun centre commun, elles ne s'étaient jamais mises d'accord sur quoi que ce soit. elle, cheerleader au lycée, agnes dans le groupe des geeks, elles étaient à l'opposé et ça depuis leur enfance. haha, very funny. mom and dad asked me to take you home, if you don't, tha- is that a threat? feel free to choke on it. elle lui tourne le dos, en envoyant valser ses cheveux en arrière, et part dans la direction opposée de celle de sa soeur, loin de ce cauchemar, de ce sosie qu'elle enviait tant. elle attrape une coupe de champagne et la laisse couler dans sa gorge avant de se diriger, plus déterminée que jamais vers la piste de danse. elle se déhanche, s'essouffle jusqu'au moment où elle sent la paume d'une main toucher son épaule nue. agnes se retourne vivement et voit le visage de james. il lui caresse lentement la joue, puis s'approche pour lui chuchoter quelque chose à l'oreille, elle tente de se dérober de son étreinte, mais elle n'y arrive pas. come now, please don't make this to hard. elle se décolle de lui et pendant quelques secondes elle a l'impression qu'ils n'y a qu'eux, que toute la foule s'est évaporée, et que seul leurs deux corps en contact comptent. il s'approche. elle s'approche. c'est interdit, ils le savent, mais c'est ce qui rend cette situation si frustrante, si excitante. il caresse son bras, elle frémisse à son contact, une petite voix lui dit de reculer, à la place de quoi elle passe ses deux bras autour de son cou. leurs yeux se croisent, leurs respirations s'entremêlent et dans un dernier élan, leurs lèvres se touchent. hors d'haleine, elle se perd dans ce baiser passionnel avant qu'elle ne sente ses deux mains le repousser. c'est mal. mais bon sang que c'est bon. holy sh- I'm sorry, this won't happend again, and no i won't tell her a thing. avant qu'il ne puisse rétorquer autre chose, elle lui tourne le dos, passe à côté du bar pour voler le verre de quelqu'un et le boit d'une traite. elle sent ses genoux trembler, sa bouche se rappeler de ce contact indélébile, pourtant elle voit au loin sa soeur. puis soudain agnes se rappelle de son action, elle se rappelle qu'elle l'a laissé lui penaud sur la piste de danse, et son sosie seul à la sortie. elle prend son manteau et se glisser dans une foule d'individus avant d'éviter le regard strident de sa soeur jumelle. elle ne sait pas ce qu'agnes vient de faire, et pourtant la brune, elle, ne pourra jamais oublier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
{hurricane soul.}
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LITTLEST THINGS. :: (THE FOG ROSE HIGH) :: LITTLE SNOW CASTLES-
Sauter vers: